Retour au produit

Avec la plupart des assurances chiffre d’affaires, il y a un temps d’attente aussi appelé « délai de carence ». Vous pouvez mieux comparer cela avec une forme de franchise, mais ensuite exprimée dans le temps. Il s’agit de la période pendant laquelle l’assureur ne fait pas de paiement.

Assurance chiffre d’affaires : quels sont les délais d’attente possibles ?

Avec de nombreux assureurs, vous pouvez choisir entre un délai d’attente de 1, 2, 3, 6 ou 12 mois. Si vous optez pour une période d’attente d’un mois, cela signifie que votre entreprise ne recevra un paiement qu’à partir de votre deuxième mois d’incapacité de travail.

Assurance chiffre d’affaires : délai d’attente de remise

Avec un certain nombre d’assureurs, il est possible de réduire le temps d’attente dans l’assurance chiffre d’affaires. Cela signifie que l’entreprise est indemnisée dès le premier jour d’incapacité de travail. Naturellement, cela est compensé par une augmentation des primes. Il est important de comparer l’augmentation des primes au temps d’attente.

Assurance chiffre d’affaires : quel est le délai d’attente ou « de carence » idéal ?

Il n’y a pas de réponse générale et définitive à cette question. Néanmoins, nous souhaitons vous présenter quelques pistes de réflexion :

  • Si vous envisagez de racheter le délai de carence afin que votre entreprise ait droit à une indemnité dès le premier jour d’incapacité de travail, vous devez vous demander si cela est financièrement nécessaire et utile. En tant qu’indépendant, vous recevrez une prestation de l’INAMI à partir du 8ème jour. Il est donc vraisemblable que la majorité des indépendants puissent traverser sans trop de difficultés financières une période d’un mois. A vous d’évaluer s’il est nécessaire de réduire le temps d’attente via une prime plus élevée.
  • Avec de nombreux assureurs, le délai d’attente standard est d’un mois. Si vous optez pour une période d’attente de trois mois, la prime diminue fortement. Encore une fois, il vous revient d’évaluer votre situation et vos besoins. Si vous évaluez que ça n’est pas un problème pour vous de supporter une période de trois mois sans bénéficier de la rente de votre assurance, nous vous conseillons d’opter pour une période d’attente de trois mois. En prolongeant le délai d’attente d’un à trois mois, vous bénéficiez d’une importante diminution de la prime à payer à l’assureur.
  • Vous pouvez également opter pour une période d’attente de 6 ou 12 mois dans votre assurance de chiffre d’affaire, mais le bénéfice des primes dont vous bénéficiez alors n’est plus aussi avantageux (comme dans le cas d’une prolongation d’un à trois mois).

Assurance chiffre d’affaires : temps d’attente après 60 ans ?

Un certain nombre d’assureurs portent automatiquement le délai d’attente à un an à partir de 60 ans. Heureusement, certaines compagnies d’assurance acceptent de conserver le délai d’attente que vous aviez avant votre soixantième anniversaire. Ceci est bien sûr une option intéressante, car la probabilité que vous ne puissiez pas travailler pour cause de maladie après votre 60e anniversaire est beaucoup plus grande qu’à votre 40e anniversaire.

Vous voulez en savoir plus sur une police d’assurance de chiffre d’affaires ? Voulez-vous une proposition personnalisée ?

Prenez rendez-vous avec nos spécialistes.

Demander un rendez-vous video