Retour au produit

Oui on peut. Tout dépend de votre situation personnelle. On vous explique…

Différence entre une assurance chiffre d’affaires et une assurance revenu garanti

L’assurance de chiffre d’affaires est souscrite par l’entreprise. Cette société est également le bénéficiaire et reçoit un certain montant (mensuel) si la personne assurée (généralement le dirigeant) devient invalide sur le plan professionnel.

Avec l’assurance Revenu garanti, le gestionnaire est généralement le preneur d’assurance (s’il opte pour une police distincte ou pour une couverture invalidité dans sa PLCI). Si le gestionnaire choisit une assurance invalidité dans le cadre de son engagement individuel de pension (EIP), l’entreprise est le preneur d’assurance.

Choisissez entre une assurance chiffre d’affaires et une assurance revenu garanti ? Pas nécessaire !

Il peut sembler qu’il s’agisse d’une question de choix entre les deux solutions lorsqu’il s’agit d’assurer le responsable contre le handicap. Il n’y a pas de nécessité absolue mais, dans certains cas, il peut être intéressant de combiner les deux polices d’assurance.

Combinaison de l’assurance chiffre d’affaires et du revenu garanti : l’exemple de Marie

Nous donnons l’exemple de Marie, une avocate de 36 ans. Elle est associée dans un grand bureau et possède une société de management. Cette société de management lui verse un salaire annuel de 60 000 €. Mais l’entreprise paye également les factures de l’ordinateur, du portable, de l’électricité, de la voiture de Marie. Marie a acheté une maison à titre privé et elle paie 1 500 € par mois avec son emprunt hypothécaire.

Marie souscrit une assurance privée revenu garanti. Elle peut assurer 80% de son revenu annuel, ce qui représente 48 000 €. Il reste donc un écart de 12 000 € non assuré. De plus, la société elle-même doit continuer à disposer de revenus suffisants pour pouvoir payer les frais de Marie. C’est pourquoi Marie souscrit également une assurance chiffre d’affaires par l’intermédiaire de son entreprise. Son entreprise réalise un chiffre d’affaires annuel de 100 000 €. Elle assure 50% (50 000 €). Marie s’assure ainsi que si elle-même devient incapable de travailler, son entreprise reçoit des ressources supplémentaires et peut continuer à payer ses salaires et ses dépenses. Elle peut également décider de payer la part non assurée de 12 000 € supplémentaires à titre de salaire par l’intermédiaire de son entreprise.

La pertinence d’une combinaison entre l’assurance chiffre d’affaires et l’assurance revenu garanti dépend de nombreux facteurs. Prenez rendez-vous avec nos spécialistes et nous examinerons toutes les options avec vous.

Demander un rendez-vous video